previous arrow
next arrow
Slider
Notre brasserie

NOS SITES

BRARUDI SA est une entreprise leader du Burundi forte de deux actionnaires : HEINEKEN International, actionnaire majoritaire avec 60% des parts et l’Etat Burundais. Ces deux actionnaires sont représentés dans un Conseil d’Administration de neuf membres qui s’assurent de la pérennité de l’entreprise tout en créant de la valeur pour les actionnaires dans les choix stratégiques de la Direction.

Elle participe de façon significative au développement du pays avec 6% du PNB, elle est le premier contributeur au niveau des impôts et taxes.

BRARUDI SA, c’est environ 700 collaborateurs et 50.000 emplois indirects, 2 sites de production à Bujumbura et Gitega. Sa capacité de production est d’environ 152.000 bouteilles par heure avec 4 lignes d’embouteillages à Bujumbura et une ligne à Gitega.

C’est également plusieurs marques produites localement : Primus, Amstel, Nyongera, Coca-Cola, Fanta et Schweppes. Ces produits sont acheminés jusqu'au consommateur grâce à un réseau de distribution étendu avec plus de 70 dépôts.

NOS SITES

BRARUDI SA est une entreprise leader du Burundi forte de deux actionnaires : Heineken International, actionnaire majoritaire avec 60% des parts et l’Etat Burundais.
Elle participe de façon significative au développement du pays avec 6% du PNB*, elle est le premier contributeur au niveau des impôts et taxes.BRARUDI SA, c’est environ 700 collaborateurs et 50.000 emplois indirects, 2 sites de production à Bujumbura et Gitega.
Sa capacité de production est d’environ 152 000 bouteilles par heure avec quatre lignes d’embouteillages à Bujumbura et une ligne à Gitega.
C’est également 6 marques produites localement : Primus, Amstel, Nyongera, Coca-Cola, Fanta, Schweppes et une marque importée, Heineken. C’est également un réseau de distribution étendu avec plus de 70 dépôts approvisionnés directement et des SSD (Strategic Sales Depots) répartis sur tout le territoire national.

NOTRE PROCESSUS DE BRASSAGE

previous arrownext arrow
Image is not available
Raw material
Various types of malt grains are first mixed or blended into a batch called a brew – depending on the beer recipe.
The grains are sent to the MILL.
They are crushed into smaller pieces to split the husk and crack the grains to expose the starch for brewing.
The product is now called malt grist.
Matières premières
Différentes sortes de malts sont mélangées et assemblées afin de former ce qu’on appelle un brassin et ce, en fonction de la recette de chaque bière.
Les grains sont ensuite envoyés au moulin. Ils sont alors concassés en petits morceaux afin de séparer le malt de son enveloppe et libérer l’amidon pour le brassage.
A ce stade, le produit est appelé moût de malt.
Brassage
Le moût de malt est mixé avec de l’eau chaude pour dissoudre l’amidon et activer les enzymes dans la cuve de brassage. Ainsi, l’amidon se transforme en sucre fermentable. Les protéines, eux, sont transformées en composés azotés par l’action des enzymes.
On appelle ce produit le moût doux.
Pendant la filtration du moût, le moût doux est séparé de la drêche. Le moût est bouilli dans la cuve de brassage en cuivre afin de
o dissoudre les substances amères du houblon (ajouté afin de contrebalancer la douceur du malt)
o faire évaporer l’eau
o désactiver les enzymes
o coaguler les protéines
o stériliser le moût
Après ébullition, le moût chaud est clarifié dans un bassin et refroidi pour préparer la fermentation.
Fermentation et stockage
Le moût de bière froid est aéré et de la levure est ajoutée pour fermenter les sucres de malt.
Pendant la fermentation, la levure va transformer le sucre en alcool, en diodine de carbone et en substances parfumées. Le produit est à présent appelé « bière jeune » car son goût n’est pas encore adapté à la dégustation.
Dans le processus de maturation, pour améliorer le goût de la bière, la « bière jeune » doit être stockée dans un lieu à zéro degré Celsius. En fonction du type de bière, la maturation peut varier dans le temps.
Le produit est maintenant prêt à être bu et est appelé : « bière mature »!
Filtration
On opère à présent la filtration de la bière, ce qui permet d’améliorer sa transparence. Cette opération permet d’ôter de la bière les dernières traces de levures et de protéines.
La bière ainsi clarifiée est appelée « bière brillante » et est prête à être conditionnée en bouteilles, fûts ou canettes.
Packaging
La bière ainsi filtrée est prête à être emballée.
Un processus qualitatif d’emballage joue un rôle essentiel dans la durée de vie du produit. Il y a deux types d’emballages :
o L’emballage primaire : la bouteille, la canette ou le fût
o L’emballage secondaire : les caisses en plastique
Test sensoriel de qualité
Le test de qualité s’opère à chaque étape du processus de brassage.
Les testeurs sont formés à repérer 36 saveurs différentes selon un programme complexe certifié.
Les tests portent sur :
o Le contrôle des arômes
o Le contrôle du goût
o Le contrôle visuel (couleur, mousse, formes et tailles des bulles…)
previous arrow
next arrow
Slider

NOTRE PROCESSUS DE BRASSAGE

Image is not available
Matières premières
Différentes sortes de malts sont mélangées et assemblées afin de former ce qu’on appelle un brassin et ce, en fonction de la recette de chaque bière.
Les grains sont ensuite envoyés au moulin. Ils sont alors concassés en petits morceaux afin de séparer le malt de son enveloppe et libérer l’amidon pour le brassage.
A ce stade, le produit est appelé moût de malt.
Image is not available
Brassage
Le moût de malt est mixé avec de l’eau chaude pour dissoudre l’amidon et activer les enzymes dans la cuve de brassage. Ainsi, l’amidon se transforme en sucre fermentable. Les protéines, eux, sont transformées en composés azotés par l’action des enzymes.
On appelle ce produit le moût doux.
Pendant la filtration du moût, le moût doux est séparé de la drêche. Le moût est bouilli dans la cuve de brassage en cuivre afin de
o dissoudre les substances amères du houblon (ajouté afin de contrebalancer la douceur du malt)
o faire évaporer l’eau
o désactiver les enzymes
o coaguler les protéines
o stériliser le moût
Après ébullition, le moût chaud est clarifié dans un bassin et refroidi pour préparer la fermentation.
Image is not available
Fermentation et stockage
Le moût de bière froid est aéré et de la levure est ajoutée pour fermenter les sucres de malt.
Pendant la fermentation, la levure va transformer le sucre en alcool, en diodine de carbone et en substances parfumées. Le produit est à présent appelé « bière jeune » car son goût n’est pas encore adapté à la dégustation.
Dans le processus de maturation, pour améliorer le goût de la bière, la « bière jeune » doit être stockée dans un lieu à zéro degré Celsius. En fonction du type de bière, la maturation peut varier dans le temps.
Le produit est maintenant prêt à être bu et est appelé : « bière mature »!
Image is not available
Filtration
On opère à présent la filtration de la bière, ce qui permet d’améliorer sa transparence. Cette opération permet d’ôter de la bière les dernières traces de levures et de protéines.
La bière ainsi clarifiée est appelée « bière brillante » et est prête à être conditionnée en bouteilles, fûts ou canettes.
Image is not available
Packaging
La bière ainsi filtrée est prête à être emballée.
Un processus qualitatif d’emballage joue un rôle essentiel dans la durée de vie du produit. Il y a deux types d’emballages :
o L’emballage primaire : la bouteille, la canette ou le fût
o L’emballage secondaire : les caisses en plastique
Image is not available
Test sensoriel de qualité
Le test de qualité s’opère à chaque étape du processus de brassage.
Les testeurs sont formés à repérer 36 saveurs différentes selon un programme complexe certifié.
Les tests portent sur :
o Le contrôle des arômes
o Le contrôle du goût
o Le contrôle visuel (couleur, mousse, formes et tailles des bulles…)
previous arrow
next arrow
Slider

Search

X

Alerte

le contenu est protégé